topblog Ivoire blogs

12/10/2011

L'INFIDELE

L'INFIDELE

Penchée sur le bord de mon coeur,
Veille un femme toute seule.
Son ombre recouvre toutes mes peurs
Et son sourire éclaire ma triste gueule.

J'ai cédé à cette douce fée
Et quitté ma reclusion prestement
Espérant apprivoiser cet autre coeur esseulé
Et faire mourir ensemble nos tristes instants

Son coeur n'était cependant pas mien
Elle le partageait entre moi et un adversaire
Un triste personnage sans charme, ni bien;
Un misérable que je dus nommer : PERE!

15:30 Publié dans POEMES | Lien permanent | Commentaires (0)

ET SI J’AVAIS RAISON

ET SI J’AVAIS RAISON

J’ai eu tort de meubler de mes cris,
La froide pièce qui m’a vu naître.
Je n’ai pas voulu de maître,
J’ai eu tort d’avoir grandi

J’ai eu certainement tort de vouloir plus tard
Oser Rire, vivre et mourir heureux
Sans me soucier du malheureux
J’ai eu tort de vouloir jouir de ma part

J’ai peut-être eu tort de daigner faire fi
Des autres et leurs éternelles complaintes
De Dame Morale et ses allures de sainte
Pour vivre et construire ma vie…

Et au fil des saisons,
L’homme a montré sa nature
Paraissant aujourd’hui de moins en moins pur…
Finalement…et si j’avais raison ?



15:15 Publié dans POEMES | Lien permanent | Commentaires (0)

POUR ELLE


POUR ELLE

Quand la lumière naît,
Découvrant de son hale,
Des êtres sombres et mauvais,
Je ne puis qu’admirer le mal.

Quand dans mon cœur renaît,
L’épave de ce bonheur pâle,
Mon esprit panse les éventuelles plaies,
Conçues par ce banal idéal.

J’ai été un jour,
Je n’ai été qu’un moment.
J’ai aimé un jour,
Je n’ai aimé que du vent.

Et pour elle, j’arpente le monde,
Faisant de mon épée d’innocentes victimes ;
Pour expier ce péché immonde,
Qui me la rend si éternellement intime.

15:15 Publié dans POEMES | Lien permanent | Commentaires (0)