topblog Ivoire blogs

06/09/2012

TOTALE LETHARGIE

… je ne suis plus rien
Mon cœur est en lambeaux
…je ne suis plus mien
La solitude est mon caveau

On m’a assujetti
Et je me sens prisonnier
On me harcèle sans répit
L’ennui est mon meurtrier

Au secours ! je me meurs !
Triste, cruelle et violente passion
Qui engloutit mes heures…
Je suis plein d’horribles visions

Mes yeux son asséchés
Et la douleur m’abandonne
Ma peine serait pourtant allégée
Par ma souffrance si bonne

Souffrir m’aurait consolé
M’être consolé me fait souffrir
Un plus pénible mal m ‘a enchaîné
En me redonnant un pâle sourire

Je meurs de solitude
Car ma douleur m’a quitté
Je me plaisais dans sa servitude
Je m’y sentais vivre, souffrant mais animé.

Commentaires

tu es un AS mon frère.je reste sans voix. Mais j ne sais pas ds kel état d'esprit tu as écris ce poème mais c beau

Écrit par : Le BIF | 08/09/2012

merci LE BIF, j'apprécie, et je préfère ne te révéler le fameux état d'esprit dans lequel je l'ai écrit qu'en aparté.

Écrit par : Kobanan | 10/09/2012

Les commentaires sont fermés.