topblog Ivoire blogs

10/07/2012

PRIERE D’UN ORPHELIN I

Autoportrait-en-orphelin-irakien.jpg
Dieu infiniment Bon
Promettant un bonheur infini
A ceux qui le Bien font
Dans un immense Paradis

Diable cruel et Mauvais
Qui de son triste enfer
Sinistre et bouillant marais
Est à l’affût de nos chers

Auquel d’entre vous dois-je
D’avoir haché mon cœur ?
Qui aura le courage
De s’avouer père de mon malheur ?

Le Mal est fait depuis
Et mon corps toujours se repent
D’être encore en vie
Malgré l’arrêt du Temps

Oui, le Temps est resté loin
Quand sous ces maudites dalles
Sont rentrés à jamais les miens
Me lassant seul, et sans morale

D’où que vous êtes,
Je vous en conjure
Tout votre possible faites
Pour me guider en lieu sûr
Aux cotés de mon père, mon repère
Auprès de ma mère, mon repaire

14:46 Publié dans POEMES | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

bien ecrit jaime continue ainsi.seul reproche je trouve tes derniers ecrits tristes il faudrait rendre tes ecrits un peu plus gaies

Écrit par : moriba | 15/07/2012

Excellent poème où tous les mots ont parlé à mon âme.
Orpheline de père que je suis, je ne pouvais qu'en être sensible...

Écrit par : Famchocolat | 16/07/2012

Les commentaires sont fermés.