topblog Ivoire blogs

18/06/2012

La Tache de Caïn

Caïn,les hommes, le pouvoir




Caïn, ainsi aura été baptisé la toute première descendance d’Adam et Eve. Ce petit fruit de leur amour, espérée consolation de ses pères depuis le reniement du Créateur tourna mal. Il supporta plutôt mal d’être secondé puis vaincu dans la course à la reconquête du cœur du Divin. Héritier insoupçonné du cœur obscur de ses pères, Caïn ôta jalousement la vie à son frère Abel.
Et Dieu mécontent le marqua afin que personne ne lui ôte la vie, de peur qu’il ne lègue ses penchant et péché à ce dernier.
Cette histoire, comme bien d’autres tirées de la Bible, tenait lieu de contes pour enfants dans la famille catholique pratiquante dans laquelle j’ai vu le jour et grandi. Et il me vient bien souvent des occasions et des épisodes de la vie qui rappellent à mon souvenir l’histoire de Caïn.
En effet, je me suis toujours interrogé sur le sort de Caïn. Et, enfant, je craignais qu’il ne transmette à sa descendance cette tache qui recouvrait la pureté de l’âme que Dieu lui avait attribuée. Mais j’ai su plus tard par mes propres lectures que certains de ses descendants s’étaient vantés de cette tache en proclamant qu’il faudrait plus d’âmes pour venger leur mort qu’il n’en aurait fallu pour venger leur aïeul.
Aujourd’hui encore, de nombreuses personnes continuent de prétendre à cet héritage de Caïn.
On forme à devenir leader, on enseigne l’art du commandement, on apprend à être toujours premier…on veut être le meilleur !
Caïn ne voulait rien de plus. Nous aspirons tous à être des leaders en oubliant que l’on ne peut être chef sans subordonnés. Il nous faudra tuer par centaines afin que notre pouvoir soit plus grand. Nous ne pouvons être maître qu’en commettant l’assassinat des autres prétendants à ce titre.
Nous portons tous cette tache en nous et le comble est que nous la portons fièrement car cette marque ne signifiait rien d’autre que ceci : « souvenez vous en : toute quêtes effrénée de pouvoir vous fait perdre vos frères… et votre âme »

Commentaires

recherchons la fin, mais ne soyons pas aveuglés par tous ces moyens qui peuvent conduire à notre fin.

Écrit par : adom de tiemi | 18/06/2012

Nous portons tous cette tache en nous et le comble est que nous la portons fièrement car cette marque ne signifiait rien d’autre que ceci : « souvenez vous en : toute quêtes effrénée de pouvoir vous fait perdre vos frères… et votre âme »

cette phrase me laisse encore spéculatif sur la nature même de l'homme. Une existence humaine ou cohabite difficilement le mal et bien. Une guerre qui dure depuis la nuit des temps. Et l'homme dans tout çà a-t-il vraiment le choix. Eh oui me dit ma foi chrétienne car Christ est la solution de DIEU au problème du péché des hommes. AMEN pour ce texte qui appelle à une véritable introspection

Écrit par : koloko junior | 19/06/2012

Les commentaires sont fermés.