topblog Ivoire blogs

11/01/2012

PSEUDONYME

PSEUDONYME
A Oumou D., une aînée, un modèle

L’aurore naît dans un sourire
Celui d’une mystérieuse fée
Qui, fait le bonheur, venir
De ses mains pures et enchantées

L’océan coule dans des yeux
Ceux d’une humble déesse
Qui descend des lointains cieux
Donner à l’homme compagnie et sagesse

Les étoiles ornent un cœur
Celui d’une aimante muse
Dont ni sortilèges, ni ruses
Ne sauraient distraire les faveurs

Comment te nommer sans te taire,
Sans voiler ni offenser ton âme,
Quand depuis siècles et millénaires
On t’a affublé du pseudonyme de "FEMME"

02:25 Publié dans POEMES | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.