topblog Ivoire blogs

03/12/2011

DEESSE CHARNELLE

DEESSE CHARNELLE

Dans les ténèbres de mon cœur
Point une douce et gentille lueur.
Elle chasse l’ombre de mes peurs
Et je ne crains alors aucun heurt.

Son regard de feu m’est une caresse
Qui inonde et submerge ma tristesse
Quand mon affectueuse muse et déesse
Daigne m’inviter à partager son allégresse

Je ne suis alors plus un courageux chevalier
Mais un humble et fidèle serviteur.
Je ne m’aventure vers des délices insoupçonnés,
Mais implore les grâces du bonheur

Car nulle autre joie ne m’est possible
Que celle d’avoir été choisi par toi
Et rien ne me semble aussi pénible
Que de supporter la vie sans toi !
Je t’aime !!

19:15 Publié dans POEMES | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.