topblog Ivoire blogs

12/10/2011

POUR ELLE


POUR ELLE

Quand la lumière naît,
Découvrant de son hale,
Des êtres sombres et mauvais,
Je ne puis qu’admirer le mal.

Quand dans mon cœur renaît,
L’épave de ce bonheur pâle,
Mon esprit panse les éventuelles plaies,
Conçues par ce banal idéal.

J’ai été un jour,
Je n’ai été qu’un moment.
J’ai aimé un jour,
Je n’ai aimé que du vent.

Et pour elle, j’arpente le monde,
Faisant de mon épée d’innocentes victimes ;
Pour expier ce péché immonde,
Qui me la rend si éternellement intime.

15:15 Publié dans POEMES | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.